Filippo Cannata
Filippo Cannata

 

...Fait clairs les programmes... il faudra faire clair l'homme...

.......................................................................................................

 

 

 

 

J'ai longtemps dialogué avec la lumière, jusqu’à la sentir enfin comme une amie irremplaçable et une copine inséparable de voyage.

 

J'ai appris à la regarder pendant qu’elle glissait silencieuse sur les choses en les faisant exister, et j’ai compris comment elle puisse faire percevoir, dans la modulation subtile des ombres, les indéfinies articulations de l'espace.

 

J'ai aussi appris comment est il possible d’émouvoir et de s’émouvoir dans le jeu des contes qu’elle tisse sur les mots que maintenant je n'ai plus besoin de dire, car elle sait tout simplement se poser sur les choses qui méritent d'être aimés ...

 

Donc, dans mon travail elle m’accompagne et m’aide à moduler les atmosphères, autour de ceux qui comptent sur moi pour vivre, ciselés par la lumière, les endroits les plus importants de leur logement.

 

Et enfin, sous sa direction, j'ai appris à calibrer la relation entre lumière et lumière, entre nature et artifice, entre l’étoile du jour et celle de la nuit, en marquant entre leur lever et coucher, le temps de la vie.